Silencieux

Silencieux sur moteur

Les niveaux sonores générés par l’échappement de vos moteurs de cogénération ou de secours impact le niveau sonore en limite de propreté et en zone à émergence règlementé (… vos riverains). Un silencieux moteur permet de réduire le niveau sonore de l’échappement d’un moteur à explosions interne.

 

Produits concernéssilencieux moteur

Gain global : 20 à 50 dB selon la configuration

Créacoustic étudie, conçoit, fabrique et met en place des silencieux moteur, partout en France. Nos réalisations sont sur mesure et adaptées à vos besoins. Nos réalisations permettent de protéger le personnel se trouvant à proximité du moteur et l’environnement du site.

Point Important :
Un projet de traitement acoustique réussi est une projet partagé par les différents intervenants (sur la machine) et l’implication de tous :

  • Le service production
  • Le service maintenance et son personnel
  • Le service méthodes
  • Le bureau d’étude

Un silencieux sur turbine à gaz permet de réduire le niveau sonore de l’échappement de la turbine. Cependant il est indispensable de respecter certain points clés gage de réussite de votre projet :

1. Niveau sonore requis

Le silencieux doit permettre d’obtenir le niveau sonores requis, cela fait l’objet de notre garantie de résultat. Afin de quantifier le gain acoustique du silencieux il est indispensable de faire une étude préliminaire qui intègrera tout les constituants du projet le nombre de moteurs, les bâtiments annexes, la topologie du sol, la position de la limite de propriété et les zones à émergence règlementée (ZER). Ensuite notre bureau d’étude, grâce à nous outils de calcul et/ou de simulations, définira le ou les silencieux à mettre en œuvre.

2. Prise en compte des paramètres aérauliques

Prise en compte des paramètres aérauliques, nature du fluide, perte de charge disponible, température, réseau, surpression, dimension maximum possible. A partir du gain acoustique à obtenir nous définissons le silencieux respectant les pertes de charges disponible, la tenue à la température et la surpression.

3. Supportage du silencieux

La mise en place d’un silencieux peu nécessiter la création d’une structure support. Parfois il faut valider que la structure (ou les supports du réseaux) déjà en place est apte à reprendre le poids du silencieux. Une attention particulière est mise sur la reprise des dilatations sur le réseau d’échappement afin de ne pas généré de contrainte supplémentaires dans les supports.

Retour haut de page